• Rafa TOP PLONGEE

Respiration et plongée : 3 astuces TOP pour mieux respirer lors de vos futures plongées 

Voir la vidéo directement sur Youtube : https://youtu.be/KUSsr2kJVUs


Bonjour et bienvenue sur TOP PLONGEE,


Aujourd’hui nous arrivons à la fin de notre série de vidéos sur la respiration consciente.


Maintenant que vous savez garder le contrôle conscient de la respiration avec un bon confort respiratoire nous allons voir comment l’appliquer lors d’une plongée, car une chose c’est de respirer au calme chez soi ou dans une piscine et une autre c’est de le faire dans un contexte un peu plus complexe comme celui d’une plongée en milieu naturel.


Je vais donc vous donner 3 astuces pour vous aider à retrouver et à garder ce confort respiratoire pendant toute la plongée.


Je vous rappelle que si vous n’avez pas vu les vidéos précédentes, vous pouvez les voir en cliquant sur ce lien https://www.youtube.com/watch?v=2YUNZvylKEU&list=PLESyq3a0aswfIpzkbgnYwVeiwM_yvsQU9&index=5&t=0s



Bien passons aux choses sérieuses, pour réussir à plonger avec une respiration TOP vous devez respecter ces trois étapes


1 - Avoir une image claire et précise de la respiration que vous voulez avoir pendant la plongée

2- Vous fixer des objectifs de respiration pour chacune des phases de la plongée

3- Utiliser des routines comportementales intégrant la respiration.

Voyons chaque étape en détail


1- Se construire une image mentale claire et précise de la respiration idéale:



La première chose dont notre cerveau a besoin c’est d’avoir une image claire et précise de la manière dont nous voudrions respirer lors de notre prochaine plongée.


Pour cela rien de mieux que de mimer cette respiration idéale, celle que nous avons déjà travaillé et qui correspond à une respiration de 3 ou 4 sur 5 dans votre échelle de confort respiratoire.


Voici donc un exemple concret de comment je fais.

Donc personnellement quand je plonge je tente de respirer ainsi (voir démonstration dans vidéo https://youtu.be/OJTTk_xYgY0?t=124)


Ceci correspond à 3 ou 4 sur 5 sur mon Echelle de Confort Respiratoire.


Je ne cherche pas une durée quelconque mais plutôt de la fluidité, du contrôle, du relâchement et surtout le confort inspiratoire comme déjà expliqué dans mes précédentes vidéos sur la respiration consciente.


En plongée ça donne ça.. Montez le son pour entendre comment ça fait sous l’eau.

video (voir démonstration dans vidéo https://youtu.be/OJTTk_xYgY0?t=179)


Voilà donc la respiration que je cherche à reproduire en plongée du début à la fin et même si je n’arrive pas forcement à le faire systématiquement je me donne comme objectif de tout mettre en place pour la retrouver, et pour cela je vais non simplement adapter ma manière de respirer mais aussi ma manière d’évoluer dans l’eau. J’expliquerai comment je fais dans une future vidéo.

Visualiser et répéter la respiration avant la plongée

Construisez donc votre image mentale en utilisant votre propre échelle de confort respiratoire et répétez avant la plongée en mimant et/ou visualisant la respiration souhaitée.






Ajoutez un maximum des repères sensitifs comme par exemple le relâchement musculaire ou le son de la respiration… ceci aidera votre cerveau à mieux la mémoriser et donc à mieux la reproduire en plongée.


2 - Se fixer des objectifs de respiration pour chaque phase de la plongée


Marquer les objectifs avant chaque plongée

Une fois que nous avons des images très claires de la respiration que nous voulons avoir en plongée nous allons découper la plongée en plusieurs phases car ceci va aider notre cerveau à séquencer l’action globale en plusieurs étapes et optimiser ainsi le rangement des informations dans sa mémoire.


Il sera donc plus facile de faire appel à sa mémoire pendant la plongée mais aussi après celle-ci facilitant d’une part l’exécution des différentes tâches prévues pendant la plongée et l’auto analyse postérieure pour continuer à s’améliorer à chaque plongée.


Nous allons nous fixer un objectif concret de respiration pour chaque phase, nous allons par exemple nous fixer comme objectif de dédier au moins 10 à 20 secondes pour contrôler la respiration à chaque phase et de ne pas passer à la phase suivante tant que la respiration n’est pas minimum à 3 sur 5 sur notre Echelle de Confort Respiratoire.


Analyser vos objectifs de respiration après la plongée

Notez vos objectifs et marquez après chaque plongée un petit commentaire sur chaque objectif selon votre ressenti, il ne s’agit pas de dire si c’était bien ou pas mais simplement mettre si vous y avez pensé à le faire , si c’était plus ou moins simple de retrouver le confort respiratoire attendu , le temps que cela vous a pris … ceci vous permettra d’ajuster vos objectifs pour la plongée suivante ou de prendre conscience que vous devez travailler encore un peu plus votre respiration.


3- Utiliser des routines comportementales.


Intègrer la respiration dans la routine de vérification du matériel avant la plongée

Helas….même si nous avons une image très claire et des objectifs précis, notre cerveau peut encore nous jouer des détours et nous faire oublier tout cela, car comme nous avons déjà vu, notre système nerveux est énormément sollicité pendant la plongée et il est programmé pour fonctionner en mode automatique et diminuer notre niveau de conscience limitant donc l’accès à notre mémoire.


Un de meilleurs moyens de limiter l’action contreproductive de ce mode automatique est la mise en place et la répétition systématique de routines comportementales adaptées à la plongée qui nous aident à automatiser un comportement conscient.


Un exemple concret de routine assez répandue en plongée est la vérification systématique de son matériel avec ses co-équipiers en suivant un ordre préétabli pour ne rien oublier.


Nous allons donc intégrer dans notre check matériel une nouvelle étape avec un contrôle respiratoire qui peut tout simplement être placé juste après avoir vérifié le bon fonctionnement du détendeur.


Je vous laisse le soin de réfléchir à d’autres routines spécifiques pour chacune des phases de la plongée, dans des futures vidéos je parlerais de l’importance et du rôle des routines comportementales en plongée et donnerais quelques exemples de routines que j’utilise dans mes formations TOP plongée.


Bien, ça sera tout pour aujourd’hui, pensez à mettre en application ces astuces lors de vos prochaines plongées et vous me direz si cela vous a aidé.


Si vous avez aimé cette vidéo cliquez sur J’aime et partagez-la svp, aidez-moi à faire connaître ma méthode en partageant mes vidéos avec vos amis sur les réseaux sociaux.

Si vous souhaitez découvrir plein d’autres astuces ou exercices pour améliorer encore plus vos plongées n’hésitez pas à vous abonner à ma chaîne YouTube ou à suivre une de mes formations (vous trouverez toutes les informations sur mon site web : www.top-plongee.com).


Dans les prochaines vidéos je vous donnerais d’autres conseils et astuces pour vous aider à améliorer la qualité et la sécurité de vos plongées.


Je vous apprendrais par exemple comment réussir à équilibrer les oreilles à coup sûr, comment gérer le vidage de masque comme un pro, comment améliorer votre équilibre et votre flottabilité ou comment réussir l’assistance au gilet entre autres.


Il y aura aussi des vidéos avec des cours théoriques pour tous les niveaux et tout ça bien sûr toujours en tentant d’apporter un regard diffèrent et complémentaire avec les formations existantes.


Voilà, cette vidéo est maintenant finie, vous pouvez reprendre une activité normale en attendant la sortie de la prochaine vidéo.

Je vous souhaite plein de plongées TOP et je vous dis à bientôt pour la suite sur TOP PLONGEE.


ORGANISME VALIDE

TOP-PLONGEE Tous droits réservés 

 |   TEL +33698761122

Rafael González – (TOP-PLONGEE) N° de Siret : 44267408100017 – Banyuls sur Mer 
Organisme Formation Professionnelle enregistré sous le numéro : 91660152366

lOGO_Top_Plongée.png
  • YouTube chaîne TOP PLONGÉE
  • Page Facebook TOP-PLONGEE
  • Compte Twitter
  • Compte Instagram
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now