• Rafa TOP PLONGEE

Le Vidage de Masque en Plongée Chapitre 1 - Comprendre les effets de l'entrée d'eau dans le masque.

Mis à jour : 31 oct. 2019

Première vidéo de la série dédié au Vidage de Masque, pour comprendre ce qui se passe dans notre cerveau lorsque l'eau rentre dans le masque ...

Vidéo pédagogique destiné à tous les plongeurs et/ou moniteurs de plongée qui ont un jour rencontré des difficultés pour gérer le Vidage de Masque en plongée et qui souhaitent apprendre à mieux gérer leur respiration et leur réactions lorsqu'ils ont de l'eau dans le masque.


En plongée il est relativement courant de se retrouver avec de l’eau dans le masque, il suffit d’avoir un peu de moustache, de rigoler, pour que l’eau rentre dedans, et parfois nous faisons rentrer l’eau pour enlever la buée ou enlevons même le masque pour nous moucher, bref, c’est donc une situation assez banale qui de manière générale devrait se régler très facilement en vidant le masque voir même en continuant la plongée avec un peu d’eau dans le masque..


Cependant, malgré son extrême simplicité le vidage de masque est possiblement l’exercice qui a créé et qui continue à créer le plus grand nombre de blocages émotionnels chez les plongeurs débutants et même chez certains plongeurs confirmés.

Pourtant d’un point de vue moteur la technique du vidage de masque est relativement simple, pourquoi est-ce qu’un geste aussi simple que celui de vider un masque crée donc autant de problèmes… ?

Cette activation sera plus ou moins importante en fonction des personnes mais surtout du contexte.


Dans cette première vidéo nous allons donc refaire appel aux neurosciences pour mieux comprendre comment fonctionne ce mécanisme ancestral et quels sont les facteurs qui favorisent cette activation.


Une fois que vous aurez bien compris ce mécanisme, je vous donnerais, dans les prochaines vidéos, des exercices pratiques pour apprendre à mieux gérer vos réactions et votre respiration en cas d’entrée d’eau dans le masque, si vous suivez mes conseils le vidage de masque deviendra un véritable jeu d’enfant pour vous.


Pour mieux comprendre les explications qui vont suivre je vous conseille de regarder avant les 3 premières vidéos de la série dédié à la régulation de la respiration en plongée.

Pour cela il vous suffit de cliquer sur ce lien : https://www.youtube.com/watch?v=-Bli8nXjO3Q&list=PLESyq3a0aswfIpzkbgnYwVeiwM_yvsQU9


Très bien, Partons donc pour une nouvelle plongée dans les profondeurs de notre cerveau !




Lorsque l’eau rentre en contact avec nos fosses nasales les récepteurs situes dans nos muqueuses nasales envoient un signal aux centres de traitement et de commande de notre Système nerveux central, ce signal va dans un premier temps être traité par notre cerveau automatique qui va très rapidement envoyer un ordre de blocage respiratoire, car le cerveau automatique est programmé pour éviter toute entrée d’eau dans nos voies aériennes.


Comme toute information qui touche la respiration celle–ci va activer aussi notre cerveau émotionnel qui, en fonction de la puissance du signal peut accentuer l’ordre de blocage et envoyer même des messages à notre cerveau conscient pour lui demander de vider le masque plus vite ou de sortir la tête de l’eau de manière plus ou moins pressante.


Si le blocage se prolonge, l’augmentation du taux de CO2 et l’inactivité des muscles respiratoires vont activer à nouveau le cerveau automatique qui va envoyer un ordre de contraction aux muscles respiratoires pour déclencher la reprise respiratoire, l’ordre de contraction étant plus puissant, il va créer un appel d’air plus important dans le but de faire rentrer l’air par tous les moyens donc par la bouche et par le nez…


Ainsi lors de l’inspiration, la puissance de l’appel d’air rend plus compliqué le contrôle musculaire nécessaire pour orienter l’air uniquement vers la bouche et le l’eau peut pénétrer de manière plus ou moins importante dans le nez déclenchant donc un nouvel ordre de blocage et une réaction encore plus forte de notre système émotionnel


Il est donc très important de bien comprendre que tant qu’il y aura de l’eau en contact avec les fosses nasales les ordres automatiques de blocage et d’inspiration peuvent se succéder et finir par se court-circuiter provoquant l’activation importante du cerveau émotionnel et donc la perte du contrôle conscient, et qui peut dans le cas les plus extrêmes prendre le contrôle total de nos réactions pour nous obliger à sortir la tête de l’eau et déclencher une remontée incontrôlée vers la surface.

La puissance de cette activation dépendra aussi de la situation et d’un certain nombre de facteurs comme la qualité de la respiration, le contexte émotionnel, la sensibilité des muqueuses nasales ou la température entre autres.


Avant d’attaquer les exercices pratiques voici une petite astuce qui peut vous aider à garder le contrôle si un jour vous êtes confrontés à une situation semblable.


Etant donné que le principal problème vient de l’activation des capteurs des muqueuses nasales, la première et plus simple de solutions consiste tout simplement à se boucher le nez avec les doigts pour bloquer mécaniquement le contact d’eau avec les muqueuses nasales et diminuer ainsi les ordres de blocage tout en réduisant l’activation automatique et émotionnelle.


Ce simple geste permet aussi, en orientant automatiquement l’arrivée d’air par la bouche, de reprendre le contrôle conscient de la respiration et diminuer encore plus l’activation émotionnelle … une fois le contrôle de la respiration et de vos émotions en main vous pouvez vous concentrer sur la technique qui vous permettra de vider le masque.


Bien sûr, ceci n’est qu’une solution de secours, avec un bon apprentissage nous n’avons pas besoin de nous boucher le nez nous verrons comment dans la prochaine vidéo.



Likez - Partagez - Commentez !! 👍👍

Plus d'information sur la méthode TOP PLONGÉE :

Site web : https://www.top-plongee.com

Page Facebook: https://www.facebook.com/TOP.PLONGEE/

Compte Instagram: https://www.instagram.com/top_plongee...

TOP-PLONGÉE : © Tous droits réservés - 2018-2019

#plongée #respiration #VidagedeMasque

ORGANISME VALIDE

TOP-PLONGEE Tous droits réservés 

 |   TEL +33698761122

Rafael González – (TOP-PLONGEE) N° de Siret : 44267408100017 – Banyuls sur Mer 
Organisme Formation Professionnelle enregistré sous le numéro : 91660152366

lOGO_Top_Plongée.png
  • YouTube chaîne TOP PLONGÉE
  • Page Facebook TOP-PLONGEE
  • Compte Twitter
  • Compte Instagram
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now